Autonomie, mieux être et santé mentale dans les parcours des jeunes

ENGLISH
FRANÇAIS


Quand ?

ANNULÉ

Où ?


PLUS DE DÉTAILS

La tenue du colloque se doit d'être annulée en raison des circonstances exceptionnelles liées à la COVID-19.

 


Colloque organisé par la Chaire‐réseau de recherche sur la jeunesse du Québec dans le cadre du Congrès de l’Acfas, Sherbrooke, les 6 et 7 mai 2020.

Programmation du colloque 424.

Si le passage à l’âge adulte constitue en soi un processus d’autonomisation, il est possible d’affirmer que l’autonomie constitue plus que jamais un enjeu clé dans les parcours des jeunes. D’un côté, injonction issue des paradigmes managériaux traversant tout autant le système de production que les politiques publiques, l’autonomie devient une exigence omniprésente pour construire de manière socialement légitime son cheminement. De l’autre côté, le décalage entre les attentes des jeunes dans différentes sphères de vie (que ce soit le travail, la formation, le logement, la famille, l’engagement dans sa communauté) et les réelles possibilités de les combler, encouragent parfois les jeunes à défier les normes sociales dominantes et à défendre leur autonomie individuelle et culturelle à l’heure de construire leur parcours. Entre injonction à la production et revendication d’épanouissement, l’autonomie est au foyer de tensions qui se répercutent sur leur mieux‐être des jeunes et leur santé mentale : troubles de l’attention; épuisement ; technostress ; solitude ; colère ; démobilisation ; sentiment de vulnérabilité au travail ; détachement de la communauté… Ces tensions, souvent vécues individuellement, voire dans l’isolement, soulèvent par ailleurs l’enjeu de la responsabilité collective, de la qualité et de l’adéquation des réponses institutionnelles qui sont offertes : manque de ressources; racisme institutionnel; méconnaissance des réalités spécifiques de la part des intervenants.

C’est dans ce contexte de tension que ce colloque souhaite réunir des contributions issues d’une variété de disciplines et d’approches analytiques pour éclairer la question de l’autonomie et mettre en évidence tant la diversité des conditions regroupées sous la catégorie « jeunes » que les inégalités sociales affectant le passage à l’âge adulte selon les régions, la situation socioéconomique, la situation familiale, l’identité de genre, l’appartenance culturelle et l’origine ethnique, parmi d’autres. En cohérence avec la programmation de la Chaire‐réseau de recherche sur la jeunesse du Québec (CRJ), ce colloque vise à stimuler, dans une perspective critique, le dialogue interdisciplinaire et interuniversitaire sur la thématique pour couvrir l’ensemble des quatre volets de la chaire : santé et bien‐être ; éducation, citoyenneté et culture ; emploi et entrepreneuriat ; jeunes autochtones.

Le colloque 424 - Autonomie, mieux être et santé mentale dans les parcours des jeunes, organisé sur deux jours, inclura des séances de communications avec périodes de discussion et une période réservée aux communications par affiches, principalement destinée au dialogue autour de travaux étudiants sur la thématique du colloque.

La programmation est accessible ici.

Toutes les activités