BD : Créatifs et engagés ces intervenants en maison de jeunes.

ENGLISH
FRANÇAIS

Dans le cadre d’une subvention d’engagement partenarial octroyée par le Centre de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH), l’équipe dirigée par la professeure Anne Lessard a mené divers projets et collectes de données auprès des jeunes qui fréquentent les maisons de jeunes du Québec et de leurs intervenants. Dans le cadre de l’un de ceux-ci, des entrevues ont été menées auprès de 11 intervenants afin d’identifier de quelle manière ils ont soutenu les besoins d’autodétermination des jeunes en temps de pandémie. Une bande dessinée a été produite à partir de ces résultats.


BD_MdJ


Note sur les auteures :

Élise Lebeau a terminé son baccalauréat en enseignement des arts plastiques en 2009. Ses expériences d’enseignante et de citoyenne engagée l’ont ensuite amenée à remarquer un écart entre la recherche et la pratique en éducation. Par ses études de deuxième cycle, elle désire approfondir davantage le thème du transfert de connaissances en éducation. Elle s’intéresse plus précisément à l’influence du leadership de la direction d’école sur le développement de pratiques collaboratives, reconnues comme outil de transfert de connaissances, chez les enseignantes et enseignants. Elle travaille également comme auxiliaire de recherche au sein de la Chaire de recherche de la CSRS sur la réussite et la persévérance des élèves, où elle a entre autres participé à un projet de recherche sur les pratiques d’intervenants en maison des jeunes en période de pandémie de COVID-19, pour lequel elle propose la BD présentée ici.

Anne Lessard est devenue doyenne de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke en juin 2021. Auparavant, elle y oeuvrait depuis 2004 à titre de professeure au département des études sur l’adaptation scolaire et sociale. Elle a occupé les postes de directrice de département et de responsable de programme de la maîtrise en adaptation scolaire et sociale. Elle est titulaire de la Chaire de recherche de la CSRS sur l’engagement, l’intégration et la réussite des élèves depuis 2012. Celle-ci vise la prévention du décrochage scolaire à travers l’utilisation de pratiques pédagogiques porteuses et aussi d’initiatives communautaires en soutien à la persévérance scolaire. Les élèves en difficultés d’adaptation scolaire et sociale, le décrochage scolaire et sa prévention, la place que peuvent prendre les acteurs non-scolaires dans ces initiatives et le rôle important qu’y jouent les enseignants sont au cœur de ses travaux de recherche.

Manon Beaudoin a d’abord été enseignante des sciences et des mathématiques au secondaire. Elle a effectué un retour aux études pour réaliser une maitrise et un doctorat en éducation à l’Université de Sherbrooke. Sa thèse a porté sur les liens entre les perceptions des interactions en classe des élèves, leur sentiment d’efficacité personnelle et les difficultés comportementales. Durant son parcours aux études supérieures, elle a collaboré avec différentes équipes de recherche. À titre de professionnelle de recherche, elle poursuit présentement les travaux de la professeure Anne Lessard pour la Chaire de recherche de la CSRS sur l’engagement, l’intégration et la réussite des élèves.