Colloque sur les SAS en France et au Québec.

ENGLISH
FRANÇAIS


Quand ?

Lundi 2 mai 2022

Où ?

Université de Sherbrooke, campus de Longueuil


PLUS DE DÉTAILS

Les structures alternatives de scolarisation en France et au Québec : Une offre complémentaire pour raccrocheurs scolaires ?

École de la rue, école du milieu, organisme de raccrochage scolaire, etc. (pour le Québec), microlycée, lycée de la nouvelle chance, pôle innovant, etc. (pour la France), les structures alternatives de scolarisation portent des noms variés et recouvrent des modalités de scolarisation différentes. Toutefois, elles ont en commun d’accueillir des élèves de 16 ans et plus, qui ont soit interrompu leur scolarité, soit rencontré des difficultés dans leur parcours scolaire et se trouvent en situation de vulnérabilité. Ces structures sont considérées comme « expérimentales », en ce sens qu’elles déploient des dispositifs qui se veulent innovants pour pouvoir répondre aux besoins divers et variés des élèves qu’elles accueillent. Leurs interventions souhaitent aller au-delà du cadre scolaire traditionnel et s’inscrivent dans une approche complexe du décrochage et du raccrochage scolaire. À cette fin, plusieurs de ces SAS s’appuient sur un réseau collaboratif dense.

Ce colloque, organisé par la Chaire-Réseau de recherche sur la jeunesse au Québec, la Fédération pour les établissements scolaires publics innovants (FESPI, France), le Laboratoire Culture et Diffusion des Savoirs et Sociétés (CeDS, EA7440, France) et l’organisme de raccrochage scolaire Déclic (Québec) vise à nourrir une réflexion sur les structures et dispositifs de raccrochage scolaire destinés aux jeunes adultes en situation de vulnérabilité. Il s’agira plus spécifiquement de comprendre les différents arrimages possibles, entre éducation formelle et informelle, scolarisation et socialisation, au prisme des collaborations multiples dans et par-delà les murs des établissements. La réflexion s’organisera autour de trois axes : Axe 1 : les élèves; Axe 2 : les enseignant·e·s et intervenant·e·s; Axe 3: les organisations.

Le déroulement se fera en deux temps. Dans un premier temps, les conférenciers·ères présenteront les perspectives de la recherche sur les axes susmentionnés, en privilégiant les échanges avec le public. Dans un deuxième temps, les participant·e·s pourront discuter de ces thématiques en ateliers sur la base de leurs expériences. Parmi les conférenciers·ères : Jérôme Archambault (Emploi et développement social Canada), Sandrine Benasé-Rebeyrol (Université Paris 8), Pierric Bergeron (Pôle Innovant Lycéen), Sylvain Bourdon (Université de Sherbrooke), François-Xavier Charlebois (Université du Québec à Montréal), Tommy Colin-Vallée (Université du Québec à Montréal), Antoine Dubé-Poitras (Bureau de Consultation Jeunesse), Sophie Grossmann (Université du Québec à Montréal), Benoit Lalonde (Université du Québec à Montréal), Anne Lessard (Université de Sherbrooke), Maryvonne Merri (Université du Québec à Montréal), Christophe Roiné (Université de Bordeaux), Nadia Rousseau (Université du Québec à Trois-Rivières), Mélissa Roussel (Bureau de Consultation Jeunesse), Marianne St-Onge (Groupe de recherche et consultance EFE).

Ce colloque s’adresse à toutes les personnes concernées par la question du raccrochage scolaire (enseignant·e·s, intervenant·e·s, directeurs·trices, mais aussi professeur·e·s et étudiant·e·s).


Nombre de places limitées. Réservation gratuite mais obligatoire : vidal.marjorie@uqam.ca


L’organisation de l’événement est soutenue par le Groupe de recherche et consultance EFE.

Toutes les activités